Rien que le terme est rébarbatif (tout comme le re-doublement qui en rajoute une double couche). Certains enseignants aimeraient même ne pas en donner, puisqu’en théorie les textes officiels disent qu’ils n’existent plus. Mais ce sont souvent les parents qui en demandent. Un prof qui ne donne pas de « devoirs » n’est pas crédible, dixit les intéressés.
Dernière réunion de parents à laquelle j’ai assisté : la maman de Garance annonce y passer une heure (voire deux !!!) pour des devoirs en CE1. STOOOOOOOP !
D’abord, c’est beaucoup trop, ensuite voilà qui ne va pas améliorer la prise d’autonomie de Miss Garance…

On reviendra sur le sujet parce qu’il est sans fin, que beaucoup de parents sont désemparés mais aussi parce que pas mal d’entre eux ont trouvé des solutions pour sortir du bourbier ;
Bien gérer les devoirs, c’est un investissement à long terme. Ca vaut le coup, pour la paix des familles et le retour au calme dans le quotidien des enfants de mettre un peu de sérénité dans l’affaire.

Commençons par la base : Comment apprendre une leçon

0
Comments

Laisser un commentaire