• Archives Mensuelle

  • RSS Heureux à l’école!

    • fr
Investissez dans la conjugaison du passé composé !

Investissez dans la conjugaison du passé composé !

Toutes les conjugaisons sont importantes. Mais celle du passé composé est un trésor dans lequel je vous conseille vivement d’investir.

Le passé composé, ami naturel des enfants
Le passé composé est le temps du passé le plus usuel des enfants. Pour raconter :

  • ce qu’ils viennent de vivre, « « j’ai fini mes devoirs » (hum 😉 )
  • ce qu’ils ont à nous raconter : « ce week-end, avec Mamie, j’ai fait une tarte aux pommes »… « On a regardé un film… ».

Ils n’emploient pas le passé simple « Tu mangeas trop de bonbons », et situent mal comment employer l’imparfait car l’utilisation de ce temps suppose un fait n’appartenant plus à l’actualité du jeune narrateur. On le dit imparfait car il s’utilise aussi pour décrire le process d’une action dont l’achèvement n’est pas posé. Compliqué en terme d’espace temps. Vraiment, c’est le passé composé qu’ils utilisent naturellement.

La structure du passé composé
Voici une définition à apprendre par cœur. On dit le petit process ci-dessous, phrase par phrase. L’enfant répète phrase par phrase. C’est un truc qu’on peut faire partout, à la maison, dans le bain, en voiture :

  • « Le passé composé est un temps du passé »  (c’est facile ça, non ?)
  • « Il se compose :
    • de l’auxiliaire être ou avoir conjugués au présent (répéter « compose » « conjugue » aide à la mémorisation de ce petit exercice)
    • Et du participe passé du verbe conjugué : mangé, bu, peins
  • Attention ! (là, vous faites un peu de théâtre en levant un doigt) :
    • Avec l’auxiliaire être, le participe passé s’accorde = elle est partie
    • Mais avec l’auxiliaire avoir, le participe passé ne s’accorde pas (encore plus facile) = elle a mangé, elles ont mangé
  • Ce qui nous donne :
    • Version être : « je suis parti(e) en vacances »
    • Version avoir : « nous avons mangé des pommes ».

En bonus, le plus que parfait et le futur antérieur !
Vous allez gagner des bonus ! Figurez-vous qu’en regardant de près, cette fameuse structure du passé composé, c’est aussi :

  • celle du plus que parfait : il suffit de conjuguer les auxiliaires à l’imparfait
    • Version être : « j’étais parti(e) en vacances »
    • Version avoir : « nous avions mangé des pommes »
  • Celle du futur antérieur : il suffit de conjuguer les auxiliaires au futur :
    • Version être : « je serai parti(e) en vacances »
    • Version avoir : « nous aurons mangé des pommes »

Pourquoi est-ce un investissement d’avenir pour votre enfant ???
C’est définitivement un trésor que vous faites à votre enfant en étant intraitable sur l’acquisition parfaite et fluide du passé composé. Tout simplement parce que parmi les langues européennes les plus utilisées au monde (Anglais, Espagnol, Italien et dans une certaine façon l’Allemand…) utilisent exactement cette construction de conjugaison. J’avoue ne pas connaître l’arabe, le russe ou le mandarin 🙂

D’où il ressort un second trésor dont je vous suggère d’user et d’abuser : en pédagogie, au lieu de partir de ce qu’on ne sait pas et de s’en faire une montagne, mieux vaut partir de ce qu’on sait déjà : ça fait gagner du temps et ça rend plus heureux !!! Une potion magique pour l’estime de soi !

Quand il s’agira d’apprendre les leçons de grammaire en langues étrangères, le chapitre « Plus Perfect » d’anglais sera… un jeu d’enfant  ! Voilà pourquoi la conjugaison du passé composé n’est pas un détail. C’est un pivot central. Investissez les yeux fermés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*