menus de cantine et dîners maison

S’informer pour équilibrer
Dès la rentrée des classes, il faut s’informer des repas de la cantine. Mieux, il faut repérer si l’établissement met chaque semaine le tableau des menus sur son site Internet. C’est de plus en plus courant et très utile pour jouer la complémentarité à la maison.

Dans les petites classes, le menu est souvent affiché à l’entrée. Un bref coup d’oeil sur le déjeuner du jour permet de planifier le repas du soir. Sauf quand ils sont tout petits, les enfants peuvent aussi vous dire ce qu’ils ont mangé.

Attention ! Ne demandez pas « ce qu’il y avait » mais ce qu’ils ont effectivement mangé ! Sans aller jusqu’à ne plus proposer à la maison que des épinards et du poisson sous prétexte qu’ils ne mangent à l’école que des filets panés et des frites, vous pourrez quand même diversifier leur alimentation. Par exemple, éviter de remettre du fromage fondu partout, réintroduire quelques légumes et anticiper le « non, pas de fruit ! » en proposant des salades de fruits avec des noisettes.

Le dîner en famille, c’est bon pour l’école
Les familles françaises font de la résistance. D’après une récente étude de l’Insee, la majorité des Français maintient le dîner comme une tradition de vie commune contrairement à l’Europe du nord et aux Etats unis qui ne dînent plus à table.

C’est pourtant l’occasion de s’informer auprès de ses enfants de ce qui se passe à l’école au jour le jour. Les problèmes (ou pas !) avec la maîtresse, les tensions dans la cour, le nom des copains, s’il y a un bouc-émissaire…
Il faut donc lier le moment partagé, la diététique et l’échange. C’est un excellent moyen de ne pas être débordé par la scolarité de ses enfants et de les questionner de manière informelle, sans pression. Au jour le jour, vous allez en apprendre des trucs !

0
Comments

Laisser un commentaire