Militons pour des cartables plus légers !

Serpent de mer de toutes les rentrées scolaires : le poids des cartables. Les ministres passent, les enfants continuent de porter sur leurs dos jusqu’à plus de 22% de leur poids (les collégiens portent couramment 30% de leur poids !). Posons-nous la question : quand un enfant de 40 kg porte un cartable de 9 kg, il soulève 22,5% de son propre poids ! ce qui reviendrait à porter pour un adulte de 60 kg… 13,5 kg ou encore pour un adulte de 80 kg… 18 kg. Qui irait au travail à pieds avec un tel bardas ?
Pourtant nous, les grands, surtout en travaillant dans un bureau, nous avons depuis longtemps oublié ce qu’est un « attaché-case », n’est-ce pas ?

Le problème tient à l’organisation des cours et à l’obligation pour les élèves d’avoir tous leurs livres, un cahier de brouillon par matière, etc…
Certains conseils généraux (ils sont en charge des écoles)  subventionnent des opérations « cartables légers » : citons la Drôme, L’Eure, la Somme ou encore la Seine-St-Denis où c’est l’association des parents d’élèves de la FCPE qui a lancé une « Charte du cartable léger ». Il s’agit de subventionner l’achat en double des manuels.
L’école étant une institution, donc une affaire de citoyens, il serait intéressant lors des réunions de rentrée d’interroger le chef d’établissement de son enfant, de soumettre la question au conseil d’école… mais aussi de prendre rendez-vous à la permanence de son député. L’idée peut après tout le (la) séduire. Nos élus sont aussi des parents.

Reste certaines débrouilles comme d’acheter le double de certains ouvrages sur EBay, LeBonCoin ou Priceminister. Cela ne sera pas sans  quelques avantages pour les enfants dans la lune qui oublient leurs affaires partout. Quoiqu’ainsi, ils n’exercent pas beaucoup leur attention à ranger leurs affaires ;( !

0
Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *