Quand notre enfant ne va pas bien, comment éviter de tomber dans le piège de la sur-médicalisation et la sur-interprétation ? Yann Diener ouvre des pistes.

Nous avons tous un jour vécu ce grand moment de solitude. Pratiquement tous d’entre nous avons expérimenté d’entendre un enseignant ou un chef d’établissement nous dire : « C’est plus possible, faut consulter ». Yves Diener, psychanalyste vous plonge dans une réflexion passionnante sur cette surmédicalisation et sur-interprétation de l’enfant.On agite un enfant Y.Diener
A lire… et à offrir aux enseignants, aux médecins traitants, aux autres parents soudainement en détresse ! Pour que l’on remette en cause ce réflexe de toujours vouloir soulever le capot pour « voir où ça bloque » et de privilégier la libération de la parole des enfants en difficulté.

C’est évidemment plus laborieux et plus long. Mais c’est sans doute le meilleur chemin, collectif d’ailleurs. Ce qui suppose d’y passer du temps, d’être « patient », à l’écoute, de re-construire ensemble.

La Fabrique éditions (qui publie d’autres ouvrages formidables)

Pour le commander

0
Comments

Laisser un commentaire