Matthieu Chéreau signe un livre très documenté sur l'éducation que nous pouvons donner à nos enfants pour qu'ils soient autonomes et agiles dans le monde futur.

Dans un monde souvent illisible, comment accompagner nos enfants vers leur avenir d’adulte ? Dans un livre brillant, Matthieu Chéreau trace les défis, fait le constat que l’école est restée bloquée dans l’ancien monde et que les parents ont leur part à prendre. Oui, mais comment ?!

Un auteur à la pensée aiguisée

Père et entrepreneur dans le digital, Matthieu Chéreau est diplômé de Sciences Po. Dit comme ça, vous craignez le discours de plante hors-sol. Et bien pas du tout ! L’auteur nous propose un sommaire très construit qui fait de son livre un véritable guide pour réfléchir et pour mettre en pratique. Il part d’un constant de parent : cette gêne qu’on a souvent en regardant les programmes des enfants, en discutant avec les enseignants. Un truc cloche : l’école n’est pas du tout un espace d’expériences pour s’adapter aux immenses défis à venir que nos enfants, dans leur différence, auront à relever. J’ajouterais que la structure même de l’éducation nationale jacobine dans un esprit « la même école partout » s’est elle-même enfoncée dans le sol, s’interdisant bien des agilités. L’auteur égraine au fil des pages de nombreuses initiatives qui se pratiquent de par le monde et dessinent des chemins pédagogiques nouveaux…

Matthieu Chéreau établit donc pour débuter cette cartographie des enjeux sociétaux auxquels les enfants et adolescents seront confrontés dès le début de leur vie d’adulte : une société où les métiers seront renouvelés et n’auront peut-être plus le même rôle dans une vie personnelle ; les changements climatiques qui transformeront le contexte de vie, la notion de liberté et de démocratie, etc…

Des compétences pour lire le monde et participer à son changement
La seconde partie du livre vous propose de Décrypter le monde pour mieux le transformer : pour cela, il faut apprendre à « penser » autrement. Oublier la pensée linéaire pour s’ouvrir à une pensée systémique qui prend en compte tout un contexte, là où l’école se noie dans l’analytique et les détails. Développer son sens critique, savoir résoudre des problèmes, même si l’on n’est pas un spécialiste de la question, etc…

Grandir en enfant ouvert sur le monde

Cette troisième partie rejoint souvent ce que vous pouvez lire sur ce site : l’éloge d’une éducation positive, optimiste, bienveillante ; une éducation qui permet aux enfants d’exprimer leurs talents dans leurs différences, leurs capacités et leurs lacunes. Lire en soi pour mieux grandir suppose, nous dit Matthieu Chéreau, de revenir au fondamental « Connais-toi toi même » de la pensée grecque : être curieux, persévérant, ouvert au monde, attentif…

Un soupçon de disruptif, aussi …
Dès aujourd’hui, nous voyons bien que la manière d’élaborer, seul ou en réseau, a considérablement changé de la manière dont les projets étaient élaborés il y a 30 ans ; comment des problèmes sont résolus, des conquêtes comme celle de l’espace reposent sur de nouvelles manières de créer, élaborer, élucubrer, procéder… Cette partie – Transgresser pour mieux changer – ouvre les portes de ces nouvelles modalités d’invention en rompant les modèles, cherchant l’autre rive et le contre-courant…

De soi, harmonieux, à la participation au vivre ensemble
Il n’y a pas de vivre ensemble serein sans des individus confiants, inventifs et à l’écoute. Cette dernière partie boucle en quelque sorte avec le début du livre : comment vivront nos enfants dans le monde de demain ? Comment y trouveront-ils leur place et même s’offriront l’opportunité de changer de place plusieurs fois ? Qu’auront-ils à « donner », à contribuer à cette société à venir ? Cela repose sur une éducation portée par leurs parents (leurs enseignants aussi, ne les oublions pas !) vers l’autonomie et l’ouverture d’esprit. C’est bien le gage de parcours personnels plus denses et d’un vivre ensemble, une société plus cohérente.

Le « Préparons nos enfants à demain » de Matthieu Chéreau mérite votre attention car c’est l’une des rares synthèses des défis qui nous font face en matière d’éducation. C’est une invitation qui vous est faite de repenser l’accompagnement de vos enfants vers plus d’autonomie et de confiance en eux-mêmes et envers les autres. Il faudra cependant penser à une solidarité évidente envers les parents qui n’ont pas la culture, les diplômes pour porter eux-mêmes ce challenge. C’est, là aussi, un vrai défi pour l’avenir.

« Préparons nos enfants à demain / Ces compétences qu’ils ne trouveront pas à l’école » – Matthieu Chéreau, éditions Eyrolles, 2018

0
Comments

Laisser un commentaire