Qui dit vacances d’hiver dit fêtes, menus riches et soirées tardives. Au retour à l’école, il est temps de gentiment recadrer diététique et sommeil.

Investissons dans le sommeil
J’ai bien souvent entendu des enseignants du primaire se lamenter d’accueillir des enfants tombant de sommeil en classe. Certains piquent des roupillons, ce n’est pas une rumeur !!! En janvier, les jours sont courts, la lumière tombe encore tôt et les enfants ont BESOIN de dormir. Profitez des bonnes résolutions de ce début d’année pour imposer une heure convenable. Disons 20h30 jusqu’au CE2 et 21h pour les CM. Pratiquez aussi un « temps calme » en prenant 30 minutes avant le coucher pour faire laver les dents et lire un peu avec eux ou en les laissant bouquiner seuls. Surtout, interdiction de tout écran une heure (au moins) avant d’aller au lit ! L’entrée dans le sommeil en sera d’autant plus apaisée.

Un peu de diététique !
C’est à la maison que l’enjeu est de taille car après les vacances de Noël, il faut évacuer le sucre et le gras, chez les adultes comme chez les petits. Le retour à la cantine n’aide pas toujours. Donc, un peu de dîners diététiques pour tout le monde. L’important est le plaisir : du doux, du chaud, du sucré (naturel) !!!

On commence par la soupe, pleine de légumes et super économique. Il y a des variantes infinies et on peut éplucher ensemble. Ca va plus vite et on parle de la vie en même temps. Vous pensez que je délire ? Non, faire une soupe et la manger ensemble allie l’utile à l’agréable. Pas d’émulsifiants, d’arômes de synthèse et de graisses hydrogénées si scandaleuses*. Osez un soupçon de lait de coco avec du potiron, n’oubliez pas le vermicelle… imparable !

Pour les différents dîners, des viandes blanches, des salades de fruits, des yahourts bio pour la flore intestinale et quelques essais de tisanes. Ou encore les abricots secs qu’on grignote comme des bobons. Les enfants détestent ça ? Mais avez-vous essayé avec du miel ou du sucre roux ? Enfin, faire une vraie pause sur tout ce qui est gazéifié… Investissez dans des épices douces (paprika) et de la crème liquide, briques de lait de coco (encore), pour donner du goût à vos plats sans passer par la Ketchup…

On n’oublie pas la galette des rois maison : cliquez ici !!!

* Graisses hydrogénées = entre autre l’huile de palme qui représente à la fois un désastre alimentaire (on lui prête un lien avec Alzheimer) et un scandale écologique (c’est aussi l’éradication des orang outan de notre planète). En gros tout ce qu’on achète en supermarché, qui se conserve longtemps et qui est moelleux (les biscuits pour enfants en premier lieu). La mairie de New York a interdit l’usage des acides gras trans dans les restaurants de la ville. C’est dire !
0
Comments

Laisser un commentaire