Militons pour une journée scolaire plus courte

Voilà le serpent de mer ressorti des ondes de la vie scolaire. En 2007, une annonce bien précipitée et sans pertinence aucune instituait la semaine de 4 x 8 heures (présence à l’école + trajets). Plus les devoirs, cela fait toujours des semaines bien au-delà des 35 heures réservées… aux parents !

30 ans de réflexion… pour rien !
Comme les réformes de l’éducation, la question des rythmes scolaires parcoure les commissions, les colloques et les études sociales, psychologiques autour de l’enfance.
Il y a 25 ans déjà, le professeur Hubert Montagner donnait déjà l’alerte : ce n’est pas la semaine d’école qu’il faut redécouper mais la journée scolaire. Il s’appuyait alors, avec un autre chercheur François Testu, sur des constats scientifiques, notamment sur les temps de vigilance des enfants dans leurs apprentissages.
Autrement dit, mieux vaudrait une semaine de 5 jours mais avec de vraies plages de repos dans chaque journée, plus d’art, de sport et de détente au sein de l’école.

Logique économique ?
Aux journaux de 20 heures, des parents réjouis virent dans la semaine de 4 jours l’opportunité de rester en famille tout le week-end. Cela se comprend. D’autant que la généralisation des familles recomposées rend les fratries friandes d’un peu de temps pour se voir. C’est bien naturel.

Mais on pourrait quand même être plus créatifs : faire des journées moins en flux tendu, avec des cours de ¾ d’heures, libérer le samedi mais occuper le mercredi matin avec le cours de gym, la peinture, une initiation musicale. Raccourcir les grandes vacances qui sont des déserts intellectuels pour les enfants les plus pauvres*

En bref, décompresser ces journées harassantes. Si vous tapez « rythmes scolaires » dans un moteur de recherche, vous constaterez que ce sujet à occuper, au bas mot, deux décennies.

* Rappelons qu’1 enfant sur 3 ne part jamais en vacances

A lire :

Apprendre aux enfants à gérer le temps scolaire

L’interview de la chronobiologiste Claire Leconte, qui plaide pour 6 matinées d’école par semaine et redresse bien des idées reçues.

0
Comments

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *