Enfants handicapés : une chance pour nos écoles !

L’enfant handicapé a les mêmes droits que tous les autres enfants d’aller à l’école. Seulement voilà : les locaux sont rarement adaptés, les enseignants spécialisés pas assez nombreux, les enseignants et administrateurs embarrassés de savoir quoi et comment faire, les élèves enseignants pas très incités, les parents inquiets que tout ça ne retarde un peu la classe de leurs bambins. Compliqué… pas le temps !

Alors que les enfants, eux, quand on leur en parle, sont très solidaires et prêts à donner un coup de main. Je ne dis pas cela en l’air en faisant du bon sentiment. C’est du vécu. Dans une école, je connais un petit garçon 😉 de Mat 1 qui s’est pris de passion pour un « plus grand » de 8 ans, un jeune autiste. Nous avons vu évoluer cet ami, V., dans sa CLIS (classe d’adaptation et d’intégration scolaire). Les enseignantes spécialisées y font un travail incroyable. « Ce sont des dentellières », dit un papa.
Dans cette école formidable, les CE et les CM font du sport avec les enfants autistes, ils en deviennent les tuteurs, encadrent un peu leurs gestes parfois peu précis, les accompagnent à tour de rôle à la cantine. Tout le monde y gagne.

V. ne souriait pas, il y a trois ans. Aujourd’hui, oui, il sourit, sait dire des mots, comprend tout ce qu’on lui dit (il comprenait déjà tout, mais sans pouvoir échanger). Et le petit garçon que je connais (8 ans déjà) , qui va dormir chez son copain, a lui aussi appris des mots du langage de signes.
Et aussi que nous ne sommes pas tous pareils… Avec certains copains, on se met en compet’, avec d’autres on leur donne la main.

Voilà, c’est beau… Sauf qu’après ce havre de paix scolaire (quand il existe), ses parents vont à nouveau devoir lutter pour trouver une intégration en ULIS (unité localisée d’intégration scolaire) à l’âge du lycée. Est-ce bien « normal » ?

Des apps pour les parents et les enfants autistes : cliquez !
L’une des dernières synthèses, plutôt encourageante, du ministère de l’éducation nationale
0
Comments

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *