Vacances de la Toussaint : petites révisions et bonne santé

Vacances de la Toussaint _ révisions et bonne santé

Vacances de la Toussaint : c’est à la fois révisions et repos. Il est temps d’évaluer cette entrée dans l’année scolaire depuis septembre et de vérifier la santé des héros.

Vacances de Toussaint :  en cette fin de première période, faites un petit bilan !

Le début d’année scolaire est, en France, consacré à revoir les bases du niveau précédent. L’enseignant prend en charge sa classe, teste le groupe et revient sur les notions fondamentales qui doivent être maintenant acquises. Les élèves de CM2 viennent de réviser ce qui doit être acquis du CM1, etc… Autrement dit, c’est tout de même une phase fondamentale pour la suite de l’année scolaire.

Les vacances de la Toussaint nous donnent donc l’occasion de faire le point – gentiment – avec notre enfant. Pas de pression, surtout ! Le but est de s’assurer que ces savoirs et ces compétences sont bien en place. Si vous partez quelques jours, contentez-vous de photocopier les cahiers (pas encore très remplis), de relire les premières leçons d’Histoire [ visitez un château, une église (Moyen-âge oblige !), l’atelier d’un artisan. Si c’est au programme : un peu de sens pratique apporte beaucoup… C’est le moment de sortir des manuels, aussi ].

Petit détour par les maths pour s’assurer que les tables  d’addition, de multiplication sont en cours d’acquisition ou intégrées pour les plus grands. Comme la table de 9, par exemple. Pas de forçage. Mais du « socle fondamental des connaissances », comme on dit dans les circulaires du ministère.

Tenez ! Voilà un bon lien vers la Khan Academy. Pas pour tout faire, surtout ! Mais cela vous donnera une bonne idée du programme par niveau. Et puis, pour ceux qui partent loin, deux ou trois téléchargements, l’impression de quelques feuilles peut suffire pour réviser en famille !!!

Bonne santé, bien être et repos !

C’est l’entrée dans les jours plus froids, plus sombres, avec un changement d’heure. Au retour de ces vacances, nous irons vers l’hiver. Les enfants ont besoin d’être préparés à ce marathon scolaire.

Je sais que peu d’entre vous en sont désormais convaincus mais fermez les écrans, du moins ne laissez pas les enfants trop longtemps seuls devant la télé ou l’ordi (ou la tablette). Vous devez leur apprendre cette mesure de précaution : tous les 10/15 minutes, l’enfant doit lever les yeux de l’écran pour regarder au loin. Car, le saviez-vous ? – ces nouvelles générations deviennent myopes artificiellement par trop de focalisation statique sur leurs écrans !

C’est aussi très important pour le sommeil : cette satanée « lumière bleue » des écrans empêche les enfants de s’endormir. Leurs nerfs optiques surexcités, ils n’enclenchent pas correctement les phases de sommeil. Sans parler de ceux qui conservent leur portable sous l’oreiller pour répondre à des sms la nuit ! Comment voulez-vous qu’ils ne soient pas agités, « sur les piles », le lendemain ?!

Encore mieux : associez « stage marmotte » sous la couette et exercice physique

Faites simple ! De même que pour les devoirs qu’on peut faire ou réviser sans investir dans des cahiers marketés et coûteux, de même quand je dis « exercice physique », je pense à simplement bouger. Il est question de marcher, courir, taper dans un ballon, faire un tour à la piscine ou à la patinoire…

Pour les enfants toujours assis en classe, aller ramasser des feuilles, des marrons ou jouer avec des bâtons en forêt, cela fait un bien fou (à vous aussi !) ! On peut aussi partir à la récolte des coquillages sur la plage, découvrir de nouveaux jardins publics ou faire du vélo… Pas cher, pas forcément intrusif et très facile à partager ! Avec un bon chocolat chaud et des viennoiseries (petit budget), ce sera top !

Cette bonne fatigue corporelle détresse, libère les énergies, resynchronise les enfants. Avec nos stress de confinement, choisir d’être dehors en respectant les bons gestes (se laver les mains, entre autre), cela redonne du sens au quotidien !

D’autres idées à découvrir :

 et

ET si... il était dans la lune ?

Comment bien gérer l'école avec un enfant toujours dans la lune ?
D'autres articles